mardi 14 juillet 2015

2trusor !

Si une seule personne lit ceci, alors je serai content.
Détrusor, revient, et ça pourrait bien être le projet dont je suis le plus fier jusqu'ici.

Pour écouter, cliquez ici.

Enjoy !

samedi 14 janvier 2012

ENFIN !

S'il est encore de rares personnes parmi vous qui continuent à fréquenter ce blaugue tout en n'ayant pas d'accès Facebook, sachez que mon groupe bien aimé Sekippu sort enfin son album, qui, je l'espère, vous régalera autant à écouter qu'on s'est éclaté à le faire !
3 ans de gestation (ou 13, c'est selon), pendant lesquels une bonne grosse tranche de Vie s'est déroulée, avec son lot de rencontres, de séparations, de naissances, de décès, etc etc... mais nous voici enfin au bout du roul... euh, du tunnel, et on espère que ça vous plaira d'y entrer à votre tour. 
ENJOY !

jeudi 12 août 2010

Azur, nos bêtes sont bondées d'un cri, je m'éveille songeant aux fruits noirs de l'amibe dans sa cupule viruqueuse et tronquée.

Pardonnez ce titre de circonstance estivale, mais je vous fais un coucou rapidou pour vous signaler brièvement que je vais vous annoncer ici-même dans les semaines/mois à venir non pas une (ce serait trop facile) mais bel et bien QUATRE énormes bonnes nouvelles !!!

Ouh yeah, d'ici-là soyez sages et écoutez les Beatles en mono, ça fera plaisir à vos oreilles.

See you, pipole.

dimanche 11 avril 2010

I am... the Quizmaster !!!

Hey les marlous,
désolé du silence radio, voici un petit post sous forme de set-list en l'honneur des quiz que j'anime à la guitare tous les mardis soir au Shakespeare, très joli petit pub anglais du centre ville de Montpellier.
En gros depuis qqs mois je joue 10 morceaux pour la manche musicale, debout sur le bar tel le fou, et les gens doivent deviner. Alors en l'honneur des absents, et aussi parce que je sais qu'avec ma mémoire défaillante je ne me souviendrai jamais de tout, voici ce que j'ai joué jusqu'à présent, pas dans l'ordre, et que j'updaterai chaque semaine, hein, ça va de soi :

Easy de Lionel Richie, Digging the Grave de Faith no More, Womanizer de Britney, Lover you should have come over de Jeff Buckley, Still Loving you de Scorpions, What goes around comes around de Justin, This Love de Pantera, Porch de Pearl Jam, Monkey gone to Heaven des Pixies, Dès que le vent soufflera de Renaud, Ces Gens Là de Jacques Brel, Mon petit vieux de Camille, Nuit de Folie de Début de soirée (sur les accords de Don't Cry des Guns), Taylor de Jack Johnson, Bohemian Like You des Dandy Warhols, Coin-Operated Boy des Dresden Dolls, Just et Paranoid Android de Radiohead, Most beautiful girl in the Room des Flight of the Conchords, On a Plain et Serve the Servants de Nirvana, Wannabe in LA des Eagles of Death Metal, Make it wit chu et Feel Good hit of the Summer des Queens of the Stone Age, No one loves me & Neither Do I des Them Crooked Vultures, Sunday Morning du Velvet Underground, I could Have Lied des Red Hot, Mets de l'Huile de Regg'lyss, Cryin' d'Aerosmith, Sexx Laws de Beck, Wherever Whenever de Shakira, Sympathy for the Devil des Rolling Stones, Novocaïne for the Soul de Eels, the Pretender et Over & out des Foo Fighters, l'Eté Indien de Joe Dassin, the Man comes Around de Johnny Cash, Lump des Presidents of the USA, Everything about You d'Ugly Kid Joe, la Nuit je Mens de Bashung, Beetlebum de Blur, Smile de Lily Allen, Black & White de M.Jackson, Love is All de Roger Glover, Pinball Wizard des Who, Rocket Man d'Elton John, Gatekeeper de Feist, Love will Tear us Apart de Joy DIvision, Feeling Good de Nina Simone, Fell in Love with a Girl des White Stripes, Freebird de Lynyrd Skynyrd, Jessica d'Adam Green, What's Up des 4 Non Blondes, Anyone Else but You des Moldy Peaches, Somebody to Love de Jefferson Airplane, Eveybody's gotta learn sometimes des Korgis (ou Beck, au choix), Immigrant Song de Led Zep, You're the one that I want de la BO de Grease, These boots are made for walking de Nancy Sinatra, Fire Water Burn de Bloodhound Gang, Father & Son de Cat Stevens, Glory Box de Portishead, Hey Ya de Outkast, etc... (à suivre)

Mon petit truc à moi c'est de mettre à chaque fois au moins une chanson des Beatles dans la liste, du coup jusqu'ici j'ai joué :
Blackbird, a Hard Day's Night, Sgt Peppers, Jealous Guy du père Lennon, I am the Walrus, Across the Universe, the Fool on the Hill, Dig a Pony, etc... (à suivre aussi)


Si vous avez des suggestions pour la suite, je suis preneur, sachez-le.

Bon hop, allez, à bientôt les gens, et souvenez vous bien de profiter de la vie avant que la vie ne profite de vous (ou quelque chose danzgoula)....


vendredi 5 février 2010

"Alors vous voyez, ce que je voulais vous dire, c'est que si moi j'ai changé et que vous avez changé, tout le monde peut arriver à changer."

Et surtout plus de 4 ans ont passé depuis l'ouverture de ce petit blogounet, du coup je me suis dit pas plus tard qu'hier soir : "hé mais au fond, ta liste de j'aime/j'aime pas inaugurale qui ouvrait le blog, est-elle encore d'actualité quatre ans plus tard ?"
Hé bien c'est ce que je vous propose de découvrir avec moi, via un petit copié/collé de l'original commenté points par points. Allons-y :


"Gluuiiiinnnddllllgggllll" (bruit de harpe comme dans les films quand il y a un flashback)


On commence par les J'AIME PAS (honneur aux drames) :
>> ce jeu de mot moisi me fait encore sourire en 2010, ça commence bien.

-les gens qui parlent pendant les films
>> ça me dérange toujours autant, mais je ne vais plus au cinéma, donc ça limite les chances, et je vis avec un anglais extrêmement bruyant même quand il ne dit rien, donc mon seuil de tolérance a forcément augmenté un petit peu. Je vieillis, surement.

-les gens qui ne mettent pas leur clignotant
>> sur le principe je suis toujours d'accord, mais vu que je ne conduis plus, forcément mon quotidien est moins impacté par ces fâcheux.

-les gens qui ne mettent pas le séparateur sur le tapis roulant pour leurs courses dans les supermarchés
>> bah, j'y suis indifférent à présent, tellement j'y suis habitué...

-johnny halliday (un des rares êtres humains dont j' arrive à souhaiter la mort, avec Paris Hilton, bien sûr)
>> pas de changement majeur de ce côté là.

-ben harper, les smashing pumpkins, u2, damien saez, ttc, tryo, depeche mode, placebo, raphael, rage against the machine, diams, metallica, le néo-métal, le RnB, rock sound... bref, en gros tout ce qui fédère du vent
>> on peut bien entendu rajouter muse et tous les petits groupes de djeunz en jeans slims noirs qui copient vaguement le rock 50/60's américain, comme c'est la mode en ce moment.

-les gens qui parlent pendant les concerts, surtout pour ne rien dire et essayer de se faire remarquer par l'artiste. ce qui échoue la plupart du temps lamentablement...
>> plus que jamais. kill em all.

-les "djeunz" (et les bogoss, as well...)
>> Je suis passé d'une haine farouche à une incompréhension totale de ces individus, je ne sais pas si j'ai gagné au change, mais bon...

-lé fote dortaugraf
>> malgré les efforts répétés du reste du monde pour me faire ployer et saigner les yeux au quotidien, je corrige toujours les gens, quitte à me faire traiter de tous les noms (j'ai l'habitude).

-porter des machines à laver dans des cages d'escaliers super raides
>> ou des frigos. Les fours ça va.

-les pouilleux qui laissent du pop-corn et du coca partout sur leurs sièges en sortant du ciné
>> les bonnes manières ne sont guère revenues à la mode 4 ans après, hélas, bien au contraire.

-la religion
>> hé hé.

-les croyants
>> ha ha.

-la mode
>> "quiconque suit la mode est voué à se faire semer" disait Guitry, je crois. Idem, donc.

-brigitte fontaine
>> qui hélas n'est toujours pas morte depuis 2006.

-l'acronyme "lol" que les gens emploient à tout bout de champs alors que plus de la moitié en ignore la signification première (et NON, ce n'est pas "lots of laughs", c'est "laughing out loud", bande de petits motherfuckers)
>> 4 ans après, la prolifération continue... Mon combat aussi, du coup.

-le politiquement correct bassement démagogue
>> qui me hérisse toujours autant le poil. Je reste partisan du "je pense ce que je dis et je dis ce que je pense" qui me vaut quelques ennemis et pas mal d'ignorance de la part du reste du monde, mais je m'y (com)plais.

-la masse
>> yeah.

-les français, ce peuple couard, rétrograde et complètement à la masse...
>> et qui ne va pas en s'arrangeant au fil des années, de ce que je peux en voir au quotidien.

-les femmes maquillées, parfumées, et "verniaonglées"
>> Je n'ai pas vu la moindre fille sans ne serait-ce qu'un chouïa de maquillage depuis 4 ans (sauf ma coloc au réveil, ce qui ne compte pas) donc je commence à désespérer de la place du "au naturel" en ce bas monde, mais je garde une petite lueur d'espoir tout au fond du dedans de moi.

-les années 80
>> je commence à apprécier quelques groupes de cette décennie maudite (comme les Smiths, par exemple, ou Joy Division) mais dans l'ensemble ça reste ultra kitsch et d'un mauvais gout assez absolu.

-le foot (sauf zidane, parce que ce type est définitivement sympathique)
>> surtout les supporters en fait, et de l'OM en particulier.

-les "amis" qui disparaissent mysterieusement au moindre coup dur
>> je n'ai pas expérimenté ceci récemment, donc ça va.

-les (fringues de) marques
>> yep, je ne suis toujours pas un panneau publicitaire ambulant pour marchands de tissus.

-l'alcool (ça rend vite les gens cons). allez, nuançons : les alcooliques, plutôt.
>> ouh ouais, surtout l'alcoolisme des jeunes actuels, qui tentent de faire passer ça pour une façon de se sociabiliser à l'extrême, alors qu'au fond ça les empêche juste de communiquer. Triste.

-l'alsace (et la mentalité du grand est, plus généralement)
>> mouais, c'est pas pire qu'ailleurs au final, si ce n'est cet accent qui me pétrifie toujours autant.

-l'accent alsacien (même un chercheur du CNRS n'a pas l'air crédible avec cet accent, c'est dire...)
>> ah bah voilà.

-les groupes français qui chantent en anglais
>> toujours un de mes chevaux de bataille majeur.

-l'impolitesse forcenée (et le manque d'éducation en général)
>> hélas toujours autant d'actualité

-faire la vaisselle
>> pourvu que mes colocs ne lisent pas cette phrase, hé hé.

-la salsa
>> et le tango, et autres refuges de bobos qui se croient sensuels là où je vois un truc extrêmement martial et exagéré.

-la médiocrité superficielle dans laquelle se complait notre époque
>> ouh bah dis donc c'est que ça va finir par me déprimer, tout ça, hein...

-will smith, luc besson, julia roberts, madonna, ophélie winter
>> will a beau avoir fait UN film plutôt regardable depuis (Hancock pour ne pas le nommer), je reste campé sur mes positions, surtout pour les autres.

-le collège (les collégiens, surtout)
>> qui sont de pires en pires, j'ai l'impression, de ce que j'en entraperçois de temps en temps.

-les gens qui ont une vie tellement ratée et inutile qu'ils ne trouvent rien de mieux à faire que d'essayer de pourrir celle des autres
>> hé hé, on dirait moi, là, en fait, parfois.

-les no-life qui marquent "preums" dans les commentaires
>> et le truc fou c'est que cette mode stupide est encore d'actualité 4 ans après. Incrédibole.

-les insectes
>> les moustiques, surtout, bande de salopards

-les "bips" sonores de censure
>> ha ha, ça me fait plus rire qu'autre chose, maintenant. Puis faut bien avouer que c'est devenu -heureusement- assez rare.

-la sortie rituelle du vendredi/samedi dans de sombres bars enfumés surpeuplés de djeunz bourrés (et, variante, de bogoss dragueurs à la noix)
>> sortie à laquelle je consens de temps à autres, histoire de regarder passer les jeunes filles qui me troublent autant qu'elles m'ignorent...

-les grosses voitures (et la fascination curieuse qu'elles exercent sur les gens simples)
>> ouais, à quand un retour des voitures esthétiquement jolies comme il y a 20 ou 30 ans, quand elles avaient encore un look, une gueule ? Maintenant elles se ressemblent toutes sans ne ressembler à rien, au final, et du coup les rues sont tristes.

-les violences (physiques et/ou morales) envers les filles, les enfants et les animaux
>> yep, idem.

-le manque d'humour, de discernement, d'humblitude (ouais je sais ça se dit sûrement pas comme ça, mais je suis sur mon blog et je fais ce que je veux - hé hé)
>> un fléau toujours aussi répandu, ma foi, et contre lequel je me dresse toujours autant.

-les filles ayant couché avec plus de 10 mecs
>> bon allez, on va dire 30, parce que les moeurs et moi on a évolué.

-les t-shirts "vodka connecting people" (aaaaaaaaaaaaaaah)
>> j'en croise toujours un de temps en temps, et c'est encore plus ridicule qu'à l'époque.

-me lever tôt
>> argh, quelle horreur, sauf quand le chaud soleil du sud vient me tirer du lit (oui, j'ai de la chance, je dors la fenêtre ouverte et j'ai le soleil qui baigne ma chambre dès son lever, et ça c'est assez priceless)

-les chaussures à bout pointu (aaaaaaaaaaaah bis)
>> raaaaah pffff, et ça existe encore, cette erreur de la nature, ce mauvais gout personnifié, auquel je vais rajouter en update les bottines, parce que ça aussi c'est très laid.

-la télé-réalité et les gens assez idiots pour se laisser lobotomiser par ça
>> (soupir) encore et toujours.

-ma banque (ma banquière, surtout, mais je pense que c'est réciproque)
>> bon, on se fout relativement la paix en ce moment, mais ça n'a pas toujours été le cas depuis 4 ans, donc je reste vigilant.

-les mecs (je sais qui vous êtes vraiment, les gars)
>> oui enfin bon, j'en deviens un moi-même petit à petit de temps en temps, donc bon.



Mais par contre, dans mes bons moments J'AIME :
>> ouh, voici qui devrait être nettement plus rigolo, tiens.

-les filles
>> hélas toujours autant, au risque de passer à côté d'un tas de choses supposément importantes.

-écouter de la musique
>> ah bah ça, en même temps, le jour où je m'arrête, c'est que je serai mort. Ou sourd. Ou les deux.

-les filles
>> et toujours pas les femmes, eh.

-faire de la musique
>> plus que jamais, même, si vous suivez un peu ;)

-les filles
>> qui me le rendent (pas toujours) bien.

-faire l'amour
>> ou même faire le sexe, parfois, parce que hein bon voilà quoi.

-les dévédés en dts thx collector limited edition unrated director's cut
>> et les blu-ray en full-HD 1080p lossless DTS PCM aussi, à présent.

-le cinéma
>> je ne vais plus au cinéma, donc, comme précisé plus haut, mais je prends toujours autant de plaisir à absorber des films, du petit nanar sympatoche au gros blockbuster décérébré en passant par le film d'auteur roumain en noir et blanc des années 20. Si si.

-les jeux vidéo
>> j'ai un peu perdu le gout de me jeter corps et âme dans un jeu comme je le faisais à l'époque, et je m'ennuie vite à présent (je n'ai même pas fini la démo de Resident Evil 5, pour vous dire). Par contre un petit Worms ou un Buzz entre colocs, ou encore un Rock Band Beatles, ça n'a pas de prix.

-les concerts
>> pfiou, je n'y vais plus du tout, tiens. Soit la programmation musicale de Montpellier ne tient vraiment pas la route, soit je suis devenu exigeant et/ou fainéant. Je me tââââte.

-ebay
>> j'ai enfin appris à me contrôler, et mon porte-monnaie m'en est reconnaissant. Ouf.

-les filles
>> et tant que je resterai plus attiré par une jolie fille bête et méchante que par une fille quelconque mais super intelligente et gentille, je pourrai considérer ceci comme un problème...

-dessiner
>> argh, j'ai baissé les bras, mais sur le principe ça me plairait toujours autant de trouver un compagnon de dessin pour gribouiller à deux.

-les vinyles (les disques, pas les pantalons, pfff, vous alors...)
>> Ooooh oui, surtout qu'une belle surprise vous attends à ce niveau, mais chut.

-faire marrer mes potes
>> mais en même temps qui n'aime pas ça, hein ? (enfin quand c'est voulu, bien entendu)

-écrire
>> je n'ai pas écrit plus long qu'un mot pour les colocs à coller au frigo depuis des années. Maintenant que tout passe par des claviers, et considérant l'atrocité de mon écriture manuscrite de l'époque, je serais bien curieux de voir le résultat aujourd'hui. (mais tout de même pas assez curieux pour tester, maintenant là tout de suite)

-la drogue (je trouve moins pathétique de me mettre la tête à l'envers une fois de temps à autres avec les pires drogues du monde que de descendre un fut de bière -ou de vin- par week-end)
>> amen.

-le patchwork de ma colocation
>> et à chaque fois que j'y retourne, je suis content de voir que non seulement il est toujours intact, mais qu'en plus des petites choses s'y rajoutent de temps en temps. Bravo les gars !

-l'été
>> (soupir d'aise) (et d'impatience, un peu, aussi)

-les pieds nus des filles (oui, je sais, je suis un tordu, mais j'assume)
>> j'assume toujours, donc ôtez moi ces vilaines bottines et ce vernis affreux, mesdemoiselles.

-les dinosaures
>> qui, parait-il, avaient des plumes. Voici qui me ferait regarder la scène de l'attaque du T-Rex dans Jurassic Park d'un autre oeil.

-perdre du temps sur internet
>> toujours autant, guilty as charged.

-regarder les fims en V.O.
>> et la vision d'un divx screener en québécois reste toujours un grand moment de solitude.

-le papier tue-mouches (cherchez pas...)
>> et sinon maintenant que j'ai un chat, c'est fun aussi de le regarder poursuivre ces petites nuisances ailées.

-la zermi du 9.2. (surtout le "zermix pop")
>> ça a déjà 4 ans ça ?? boudiou, comme le temps. Aujourd'hui, bien évidemment, je rajouterais forcément le Keyboard Cat, élue par moi meilleure vidéo virale d'Internet de tous les temps.

-Nouyork
>> et Berlin, et L.A., et Tokyo. Bon sang, faut vraiment que je mette à voyager, moi.

-être amoureux (quand c'est réciproque, sinon j'aime pas - ça me fait du pop-corn dans le ventre pour rien)
>> ouais bah là ça fait bien deux ans que rien ne se passe de ce côté là, alors armons nous de patience (puisque c'est à priori quand on ne s'y attends pas que bla bla bla) (tsss...)

-les animaux beaux et cons à la fois (chats, cochons d'inde, hamsters, hérissons, furbys, raptors, etc...)
>> et poissons, aussi, à y être.

-spencer tunick
>> qui devrait vraiment passer dans le sud de la France, un de ces jours, s'il y pense. Je retenterais l'aventure avec plaisir.

-parler de moi
>> je ne vois pas de quoi vous voulez dire.

-qu'on parle de moi
>> comme disait le sage Steven Tyler : "love me, hate me, but don't ignore me"

-yoda
>> qui me regarde d'ailleurs en ce moment précis depuis mon bureau. Content je suis.

-chercher des "trésors" perdus au fin fond d'emmaüs ou d'une quelconque brocante
>> ouaaaaais, même si ça devient de plus en plus difficile tellement tout le monde se rue dessus à présent. Vive les marchés aux puces.

-Fiona Apple, Sarah Polley, Christina Ricci, Shannyn Sossamon, Marie-Josée Croze, Amanda Palmer, Sophie Ellis-Bextor (et -j'ai un peu honte mais en fait non- la chanteuse des black eyed peas. Fergie, me semble-t-il)
>> Bah, et Scarlett Johansson alors ? Et Natasha Khan ? Et Chan Marshall ? Bon sang où avais-je la tête à l'époque ?

-Mike Patton, quoiqu'il fasse (Edouard Baer aussi, mais pas pour les mêmes raisons)
>> deux valeurs sures dans leurs, catégories respectives, pas prêtes d'être détrônées, donc.

-mes ami(e)s, qui me supportent, moi et mon (parfois) médiocre quotidien
>> now available on Facebook ! ;)

-les pays francophones (belgique, canada) 10 fois plus évolués que la france
>> et l'Allemagne, aussi, forcément, bien que non francophone.

-resident evil 4 et silent hill 2, deux bons générateurs potentiels de crises cardiaques...
>> mouais. ça fait longtemps qu'un jeu ne m'a plus foutu les jetons, hélas. (depuis F.E.A.R., je pense)

-passer l'aspirateur
>> ouais c'est marrant quand c'est pas trop souvent ^_^

-l'humour juif
>> toute forme d'humour un peu décalé, plus généralement, en fait.

-le Japon
>> oui, encore plus depuis que deux de mes anciens colocs y sont allés et en sont revenus avec des étoiles plein les yeux. Damn you.

-les voitures télécommandées (Tartin' Powaaaa !)
>> Pff, faute de place je ne peux pas en faire ici à Montpellier, mais j'ai toujours mon petit hélicoptère RC d'intérieur (l'Alany, hell yeah) qui m'observe du coin de la pâle depuis mon étagère, donc tout va bien.

-le corps (nu) d'une fille (donc on peut dire que j'aime les filles "natures et découvertes" hu hu)
>> nan, c'est fini ce temps là.
(aucune crédibilité, je sais, mais au moins ça vous aura fait esquisser l'ombre d'un demi-sourire, ne le niez pas, je le sais, je le sens.)

-le red bull
>> préférez le Berocca avec un bon café, pour commencer une journée du bon côté.

-l'intolérance, le cynisme, le mauvais esprit, et la franchise absolue qui génère des silences gênés
>> toujours aussi acide et acerbe, même si j'essaye d'un peu moins blesser sciemment, parfois.

-faire l'amour en été dans une brocante belge tenue par un furby télécommandé avec des filles francophones marrantes pieds nus écoutant de la musique d'amis, drogué, en dessinant un dvd sur les aspirateurs judéo-japonais dans silent hill. (hu hu)
>> ou vice-versa.

-déplacer des meubles à 3h du mat'
>> un peu moins, hélas, voisines du dessous chiantes oblige.

-me lamenter
>> je suis devenu ceinture noire, en ce domaine, même.

-les gens qui ont compris que la Vie, finalement, c'est inutile et ça sert à rien, et qu'il vaut mieux essayer d'en profiter, et rire de ses malheurs
>> ce qui est bien évidemment beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

-flat eric
>> toujours en poster au dessus de mon écran, et en peluche près de mon lit. J'assume.

-bejeweled 2 deluxe
>> ah en ce moment c'est plutôt Elementz (et Peggle Nights, à l'occasion).

-faire plaisir à mes amis, pour être entouré de gens heureux et épanouis
>> roh mais quelle sagesse, ce garçon, dites donc, fouyaya.

-ne rien faire et critiquer ceux qui essayent de faire qqchose (pas tout le temps, hein, quand même, bon...)
>> roh mais quel manque de maturité, ce garçon, dites voir, ralala.

-faire des petites voix à la con
>> ou des grosses voix à la noix.

-tenter de plaire aux gens à tout prix, tout en essayant de rester moi-même
>> encore et toujours, ce qui est un exercice d'équilibriste de haut vol, avec moult chutes à la clé, comme de bien entendu. L'intégrité c'est pas simple, au fond, mais je m'y tiens.

-les gens qui savent regarder au travers de ma carapace sans essayer de briser ce qu'ils y voient
>> et qui arrivent même à y laisser un petit quelque chose qui fait du bien.

-une jolie fille qui me sourit
>> ça m'arriverait peut-être si j'arrivais enfin à en regarder une dans les yeux, une fois dans l'année...

-un bon café clope (le petit déjeuner des champions !)
>> euh ouais mais bon, pour la clope j'essaye d'attendre un peu, maintenant, quand même, parce que bon, mes pauvres poumons atrophiés d'asthme ont une limite.

-et un tas de choses que je me ferai un plaisir de vous raconter si vous me le demandez ^_^
>> offre qui reste bien entendu valable au jour d'aujourd'hui, hein (d'où formspring, par exemple, voir billet ci-dessous).



Sschhhblouiiinng (bruit de harpe similaire à celui plus haut, mais dans l'autre sens)


Voilà, c'est fait, je pense qu'on peut en conclure que je suis relativement le même, en à peine plus sage sans m'être renié pour autant, ce qui est plutôt rassurant pour la suite, non ?
De toute façon, rendez-vous en 2014 ici-même pour le prochain bilan, chiche ?

En attendant, vivez du mieux que vous le pouvez, les enfants, et merci encore d'avoir tout lu (même si vous avez lu en diagonale, allez, je suis pas bégueule).


mercredi 27 janvier 2010

Hé hé

Hop, une nouvelle petite application égo-ridiculo-inutile pour vous divertir en mon "absence" :

http://www.formspring.me/shiti

Vous cliquez ci-dessus, vous me posez une question de façon complètement anonyme, et je vous réponds publiquement dans la foulée.

Déchainez-vous, surprenez moi, et à bientôt !

mardi 19 janvier 2010

"Facebook m'a tuer..."

...s'écria mon pauvre blog plein de poussière du fond de son oubli.

En effet, je dois bien admettre la tête basse et les épaules courbées que si vous voulez suivre mes moult trépidations et autres coups de gueule/coeur, il vaut mieux pour vous faire partie du célèbre réseau social tant décrié. En effet, ce dernier a rendu la communication tellement simple, que ce soir pour partager une vidéo, une pensée, une image, ou autres futilités qui sont aussi embarrassantes à lire que jubilatoires à écrire. FB c'est à la fois mon blog, mon carnet d'adresses, ma boite mail, un chat, j'en passe et des meilleures.
Hélas, vous autres non-équipés, vous devez vous sentir bien seuls si d'aventure vous venez encore errer ici de temps à autre (pour tout vous dire, même ma mère est sur Facebook à présent, vous n'avez donc aucune excuse).
Bon, trève de plaisanteries, je ne cherche évidemment pas à vous convertir, je sais que vôtre choix est fait, et je vous ferais bien la promesse de mettre à jour ce blog plus souvent, mais des centaines de post antérieurs à celui-ci prouveront que je suis le roi des belles promesses non tenues, alors je vais juste vous dire que peut-être, un jour, si j'ai le temps, si j'y pense, si j'ai quelque chose à raconter de trop long pour FB, et bien ce sera en exclusivité ici-même.
Ainsi que la suite des aventures de Sekippu, parce que ça, crénom de nom, c'est du solide, et ça va faire mal.
Très mal.
(encore 2 mois grand maximum à attendre, promis juré craché)

Sur ce, je vous souhaite -ainsi qu'à mon blog- la bienvenue en 2010, l'année de tous les délices, vices, malices, trucs qui glissent, saucisses, in extremis, serrages de vis, niklapolis, salut la miss, pisse, peace et autres trucs en (haut) hisse...

See ya folks !

mercredi 30 décembre 2009

samedi 14 novembre 2009

Ceux qui suent...

Petit message en hommage à mes comparses de Sekippu, qui viennent de me faire parvenir (par l'Internet, rendez-vous compte !) la dernière version en date de la démo de Vousk².
Alors bon, vous vous en doutez bien, vous n'aurez pas encore la chance d'écouter le résultat, puisque c'est loin d'être fini, mais je tenais malgré tout à adresser un salut fraternel à mes comparses pour les féliciter du travail accompli.
Allez, pour la peine, un petit cliché volé du Grand Artisan au travail sur le projet :


Et si ça vous semble familier, c'est normal. La preuve.

Doy.